couture·Couture petitoux·L'actualité·Les doudous

L’hôpital des doudous

Je profite des vacances pour communiquer sur la rentrée de septembre. Un petit bilan ne fera pas de mal après tout ce temps d’absence.

Voilà chez nous la rentrée scolaire 2016 a générée pas mal de stress. La transition entre les « vacances-au-bord-de-mer » et le « rythme-effréné-de-la-reprise » n’a pas été en douceur. Le choc a été violent pour le moins, d’autant que pour Chéridounette c’était une première!

Alors qui trinque dans ces moments difficiles?

Ben je vous le donne en mille les doudous pardi! Ces petits êtres sans défense (ou presque) qui sont traînés et mâchonnés à toutes les sauces en prennent pour leur grade.

Ici deux rescapés sont à l’honneur.

Le problème pour ces réparations de l’impossible c’est qu’il faut bien choisir son créneau horaire…pendant que La puce est à l’école? Et bien vous êtes au travail… Pendant que Chérie dort? Et bien elle ne s’en sépare pas à ce moment là, faut pas délirer non plus!

Alors il faut user de toute l’argumentation du monde pour tenter un « emprunt-TRES-courte-durée ». Ce n’est pas chose aisée. La négociation se fait rude et parfois dans les presque larmes. Alors j’ai réussi cette mission un week-end, pendant la sieste…ouf!

Mais voilà le résultat en vaut la chandelle.

LA PREUVE EN IMAGE:

/!\ ATTENTION: ce reportage peut affecter les plus sensibles d’entre vous. /!\

Girafon la patte à un filsourissot-triste-oreille

 

 

Voilà Girafon à qui on a cassé les pieds (on peut dire que cette rentrée lui a littéralement scié les pattes!) Alors il fallait agir et vite avant que la gangrène ne se propage aux orteils…

Et puis Sourissot à qui la cantine a cassé les oreilles. Pauvre petit, l’ambiance tonitruante et les « bons-petits-plats » de la collectivité auront eu raison de son esgourde gauche, de son nez, ainsi que d’une de ses paumes…

PRESCRIPTION MEDICALE:

Une prothèse des deux pattes pour le premier.

Une exo-greffe de l’oreille gauche pour le deuxième.

Ce sont deux opérations délicates qui ont demandé une grande dextérité et beaucoup de patience.

Après des adieux temporaires, mais néanmoins déchirants. Après force de bisous et de recommandations aux deux adorés Doucette a consenti à les envoyer à l’Hôpital Des Doudous (situé à proximité de l’atelier de Cul Cul La Praline) le temps de deux siestes.

Voilà le résultat:

en-salle-de-reveilen-convalescencesourissot-en-convalescenceDocteur Bobo a réussi son opération et il n’y a pas eu de rejet de greffe. Nous avons profité de l’anesthésie générale pour réparer la paume gauche qui présentait des signes d’arthrose avancée. Sourissot a retrouvé un certain entrain et une audition tout à fait acceptable. Sa maîtresse peut a nouveau le couvrir de baisers et le mordiller (tendrement!).

 

loperation-haricot

girafon-retabli

Pour Girafon ses pattes flambant neuves font sensation. Ce sont deux guêtres d’une agréable couleur bleue avec lesquelles il parade avec fierté. A lui la liberté, les courses folles à travers le jardin, les feuilles d’automne et les rêves de sa gentille maîtresse.

Une nouvelle vie commence pour nos deux pensionnaires ♥.

Si d’aventure toi aussi tu veux faire un tour par l’Hôpital Des Doudous, ou que tu as besoin d’un diagnostic du Docteur Bobo, n’hésites pas à le contacter.

A l’Hôpital Des Doudous tous les patients sont accueilli avec douceur et ils en reviennent tout ragaillardis!

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *