couture·Couture pour grand(e)·L'actualité

Le short Châtaigne (avec le tralala)

Le Short de toutes les saisons

Hé oui, je reste fidèle à cette marque de patrons parce que vraiment ils sont magnifiques (magnifaïque !). Et ce short, ben c’est THE short.

Il se porte aussi bien en hiver (concept absurde selon l’amoureux), avec des collants , qu’en été, gambettes libres.

Peut se décliner à toutes les sauces et toutes les envies ; en wax, en denim, en chambray, lainage fin. Bref THE modèle de short pour moi. En plus d’être merveilleusement bien coupé, les déclinaisons sont presque infinies (j’exagère là ?, si peu….) : taille haute (ou pas), feston-tralala (ou pas), avec ou sans passepoil, transformation en jupe ! Bon il ne m’en fallait pas tant pour que je craque.

Et pour être tout à fait honnête si j’ai craqué pour ce patron c’est à cause de cette photo :

Short Châtaigne
Photo du blog Deer and Doe

A retrouver sur le blog : Le blog de Deer an Doe. La croupe callipyge de Camille a été LE déclencheur (pardon Camille, je ne te compare pas à un ruminant, hien ?!! C’est, pour moi, un pur compliment et en même temps c’est une référence aux Bidochons, on a les références qu’on peut :-))

Je trouve que des fesses rebondies c’est beau, et en plus, quand elles sont assumées, quel bonheur !

Franchement, entre vous et moi, heureusement que je n’ai pas le temps de coudre tous les projets sur lesquels je craque sur photo parce que d’une : je n’aurais pas assez de place dans mon dressing, de deux : je n’aurais pas assez de jours dans l’année pour tout porter 😂. Et en même temps ça me permettrait peut-être d’avoir moins de tissus en stock… 😕 L’ éternel dilemme de la couturière…

Version 1: ☔️ short d’hiver en lainage ❄️

J’ai commencé à coudre ce modèle en choisissant toutes les options du patron: taille haute et feston, dans un lainage gris perle fin de chez toto. L’ampleur de la tâche ne m’effrayait (presque) pas.

Comme je le trouvais un peu fade, je l’ai rehaussé avec un coton rose bonbon à petit pois blancs pour la doublure taille, revers de fausse poche arrière et dessus de poche avant (en laissant légèrement dépasser pour faire un effet passepoil).

je vous l’avais montré rapidos ici quand je posais pour les cache-coeur en mohair.

A cette époque (2015, ce n’est pas si loin !) je le portais peu, je crois que même si j’en étais très fière (une de mes premières cousette aboutie et portable!) je n’assumais pas ce style au boulot. Le côté feston-tralala me gênais dans mon job d’archéologue. Et puis j’avais peur d’avoir froid dans mes réserves en sous-sol…Bref, je l’ai peu porté, mais je vais me rattraper, il n’est pas trop tard, hein!?), d’autant que je rentre encore dedans.

 

Récap ✂️

Matière : lainage fin gris chiné et doublure de coton rose bonbon à pois blancs

Modèle : taille haute et festons

Taille : 38

Où j’ai trouvé mes tissus ? : toto et coupon rose de mon stock.

Coût : environs 10 euros

Temps passé: 6 heures (à la louche)

Verion 2: le châtaigne de grossesse

Faute de temps j’avais laissé ce modèle de côté, jusqu’à ma deuxième grossesse. Et là, il fallait que je fasse un vêtement pour honorer mon bidou. Bon oui d’accord c’était trois semaines avant d’accoucher, et alors ?!!

Grâce au blog d’Une parisienne en Helvétie (devenue : Blisswool) et à ses supers tutos très pédagogiques j’ai pu réaliser mon deuxième short châtaigne et de grossesse cette fois-ci!

Bon oui les photos sont vraiment « dégueu » mais je n’ai vraiment pas pris le temps de poser pendant cette grossesse.

Vous remarquerez au passage que j’avais quand même vu juste niveau popotin et que les poches sont franchement tendues 🙂 mais à l’époque j’avais bon espoir de retrouver ma silhouette post accouchement (un pari super risqué, hein ?!). Je suis une optimiste indécrottable que voulez-vous.

Parce que oui que je me suis décidée à le coudre juste avant d’accoucher. Et donc je ne voulais pas que ce short serve uniquement pendant 3 semaines. Alors pas question de coudre définitivement (c’est-à-dire avec la surjeteuse) la poche kangourou. Je l’ai juste bâti à la main, comme ça, hop, « ni vu ni connu j’tembrouille » j’ai pu le retransformer une fois dégonflée 😉 . Malin 😁 !

J’avais même anticipé (oh oh la bonne idée!!!), en grande procrastineuse que je suis, en préparant les pièces de la ceinture « normale » taille basse pour après ! Comme ça AUCUNE excuse, je ne l’oublierais pas au fond de mon placard…

Une seule petite difficulté, s’il y en a une, la pose de la fermeture éclaire invisible. Et hop au passage, je vous glisse un petit lien sous forme de vidéo au cas où cela vous intéresse : Les filoutes , même si elle n’utilise pas le pied spécial fermeture éclaire invisible (tout le monde n’a pas envie d’investir dans un pied spécial) c’est bien expliqué  et ça peut aider 😉

Version 3 : Vive l’été! ☀️

Le résultat est là et je suis très fière d’arborer mon deuxième châtaigne.

short femme Deer and Doe

 

 

Le petit « tralala » fait toujours son petit effet et j’aime beaucoup cette fantaisie un peu cul cul 😀

Récap ✂️

Matière : denim léger, doublure tissus bio libellules.

La poche kangourou coupé dans une chute de jersey double (stock perso)

Modèle : taille basse et feston (parce que vraiment c’est trop mignon!)

Taille : 38 (j’avais vu juste pour la version gros bidou!)

Où j’ai trouvé les tissus ?: denim La Tissuterie (Niort) et le coupon libellule (chez Cloud Nine,

Coût : environ 20 euros

Temps de réalisation: 4- 5 heures (je maîtrise un peu plus)

Projet qui demande de la minutie si on veut un résultat nickel. De toute façon, le livret d’explications est toujours très bien fait. Toute couturière, même débutante pourrait se lancer sans avoir peur, la version revers droit et taille basse pour commencer. Foncez, vous ne serez pas déçues !

Et vous, vous avez votre short d’été ?

J’espère que ça vous aura donné envie de réaliser votre version. N’hésitez pas à commenter si le clavier vous démange 😉

Bonne cousette ! 😘

2 réflexions au sujet de « Le short Châtaigne (avec le tralala) »

  1. Excellente idée ! J’ai bien envie de craquer pour la version 3 en mode « Vive l’été »
    Ca a l’air vraiment top, bravo à la couturière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *